Optimisation avec largeur 1024
concorde simu
vide
accueil
Art
DVD
plan
aéromodélime
Simu
Tenues aéronautiques
Montres
Maquettes Concorde
Identifications Pièces
Instruments Concorde
Portraits Aéronautiques
Actualité Aviation & Concorde
Ventes
Vols de François

Les protos à réaction vus par Jean-Michel LOUIS, maquettiste passionnant et passionné

 

Remerciements à Jean-Michel LOUIS pour l'autorisations de diffusion, photos comprises.

 

Cette page est une suite logique au portrait de Jean-Michel LOUIS écrit en 2019, voir ici.

Jean-Michel ayant déjà réalisé plus de 250 maquettes, je suis donc particulièrement heureux d'ouvrir une nouvelle page spécialement consacrée aux prototypes à réaction, ou aile delta.

Des avions ayant eu une place importante dans l'histoire de l'aviation française, pour les nombreuses avancées techniques et/ou records.

 

Le hall des prototypes au MAE du Bourget est un lieu que j'apprécie tout particulièrement.

Je vous propose donc de le revisiter d'une manière assez originale, avec les maquettes de Jean-Michel + quelques-unes de mes photos.

 

Les protos

 

On commence avec le SO.6000 Triton, le premier avion à réaction français conçu par Lucien Servanty, qui effectua son premier vol en novembre 1946.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

 

LE SO TRIDENT II équipé de deux réacteurs de 800kg de poussée et un groupe moteurs fusée

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

 

Un proto très original, qui s'est crashé à la fin des années 50, le Coléoptère successeur de l'Atar volant.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Maquette de soufflerie du Coléoptère exposée à Melun

 

Les protos

 

Les protos  

Sur le sujet Coléoptère il faut absolument lire le très bon livre suivant de Jean-Christophe Carbonet :

 

"La SNECMA, von Zborowski et le COLEOPTERE"

 

 

 

 

On passe au SNCASE SE.5000 Baroudeur, avion équipé d'un chariot pour sa mise en oeuvre.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Il reste un exemplaire du Baroudeur en assez bon état dans les réserves de Dugny.

Ce proto est en cours de restauration en vue d'une possible présentation statique.

 

Les protos

 

Les protos

 

 

Le DURANDAL, concurrent malheureux du Mirage III dont nous reparlerons plus loin.

Il vola en 1956 à 1667 km/h avec son réacteur ATAR G 3 de 4,4 t de poussée et sa fusée SEPR 75 de 750 kg de poussée.
Une cellule bien moins élaborée que celle d'un Mirage.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Avion magnifique de René LEDUC : Leduc 021

Propulsion par statoréacteur, c'est à dire sans aucune pièce mobile dans la chambre de combustion.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

L'avion n'étant pas autonome, il fallait obligatoirement le porter et le larguer depuis un quadrimoteur Languedoc SE-16, pour sa mise en oeuvre.

Vous voyez une section du fuselage du porteur sur la photo ci-dessus, et l'ensemble au complet sur la photo ci-dessous.

 

Les protos

 

J'ai eu l'immense bonheur de rencontrer Jean Caillard (ingénieur et pilote d'essais) qui se trouva plusieurs fois à bord du Languedoc SE-161 porteur lors des essais Leduc, ou dans l'avion accompagnateur.

 

On continue avec le LEDUC 022, avion autonome cette fois, car équipé en plus du statoréacteur, d'un autre réacteur classique.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

En plus d'être complexe dans la réalisation, c'est vraiment très beau.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Il fallait quand même avoir une très grande bravoure et expériences des vols sans visibilité, pour oser s'enfermer dans le cockpit.

 

Les protos

 

Les protos

 

Je vous conseille ces 3 excellents ouvrages sur le sujet René Leduc, ou statoréacteurs.

 

Les protos Les protos Les protos

 

Voici le Nord 1402 GERFAUT, créé en 1954 avec une aile delta mince très novatrice (issue de la soufflerie de Modane).

Moteur ATAR 101 C

Il a passé le mur du son en palier aux mains d'André Turcat.

 

Les protos

 

Les protos

 

J'ai eu le grand privilège de discuter assez longuement de cette machine avec André Turcat.

Je garde précieusement ce poster, cadeau souvenir que j'avais apporté pour la circonstance, et qu'il m'a dédicacé, donc je suis reparti avec...

 

Les protos

 

On passe assez logiquement au GRIFFON  II
L'avion décollait avec son réacteur ATAR G 3 puis dans un mode "tout ou rien" allumait son statoréacteur qui le propulsait avec fureur vers Mach 2.

 

Les protos

 

Les protos

 

 

Le Griffon a établi un record de vitesse mondial sur 100km en circuit fermé aux mains d'André Turcat.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos  

Là encore, je ne peux passer sous silence l'excellent livre de Serge Kaplan et Philippe Ricco sur le sujet :

 

"Gerfaut et Griffon - Conquêtes du Statoréacteur et de l'aile Delta en France"

 

Un livre que m'avait conseillé André Turcat en lecture, ça tombait très bien car je l'avais déjà lu et j'approuvais à 100% !

 

On passe à présent aux Mirage(s)

 

Le Mirage I ou MD 551 faisait suite en 1955 au Mystère Delta MD 550 qui différait par sa dérive.
C'était un projet de chasseur léger à hautes performances qui était apparu comme nécessaire à la fin de la guerre de Corée.

 

Les protos

 

Les protos


La conception du Mirage I fut prometteuse et conduit rapidement, avec l'avènement du réacteur ATAR 9 C, au Mirage III  A, qui, aux mains de Lucien Glavany passa Mach 2 en 1958.

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos


Ensuite  les Mirages III C et E furent le fer de lance de notre armée de l'air ....

 

Les protos

 

Les protos

 

Les protos

 

Une nouvelle fois tous mes remerciements à Jean-Michel LOUIS

Bravo l'artiste

François

 

19/08/2020

 

compteur gratuit Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modification 16/04/2024