Optimisation avec largeur 1024
concorde simu
vide
accueil
Art
DVD
plan
aéromodélime
Simu
Tenues aéronautiques
Montres
Maquettes Concorde
Identifications Pièces
Instruments Concorde
Portraits Aéronautiques
Actualité Aviation & Concorde
Ventes
Vols de François

Portrait d'un pilote presque centenaire : Paul Boudin

 

Remerciements à Paul Boudin pour son autorisation de parution.

 

Contacté pour la toute première fois en 2014, Paul Boudin avait eu la grande gentillesse de répondre à mes nombreuses questions.

F-PYLF Paul Boudin

Crédit Photo : Collection Paul Boudin

 

 

 

De profession modeleur/mécanicien, Paul Boudin crée sa toute première entreprise dans un petit local de 40 m2.

Il termine sa carrière avec 35 employés, sur une surface d'un hectare.

 

Paul Boudin totalise plus de 2 000 heures de vol sur plus d'une trentaine de machines, mais surtout à 99 ans il volait toujours avec grand plaisir.


Paul commence à voler il y a de cela 50 ans.

Lâché sur Jodel D112, il passe ensuite sur Rallye 100 ch, puis sur la version Commodore de 150 ch.

Il volera aussi sur Cessna 150, quelques Piper, Deperdussin ou Beechraft, des Cap10 ou des Super Emeraude.
Dans les avions qui l’ont marqué il y a eu aussi les Fournier RF4, le RF47 et le Tipsy Nipper, pas tous pilotés, mais des expériences à bord intéressantes.

 

Liste d'avions qu'il aimait beaucoup pour leur excellente maniabilité, le pilotage facile et aussi les commandes de vol très agréables.


 

Mais Paul cherchait toujours son avion...
L’aventure Croses LC6, avec son F-PYLF, commence donc ainsi.

 

F-PYLF Paul Boudin

 

Il débute la construction de son premier avion à la fin des années 70, qui durera 3 ans 1/2, sur incitation très soutenue de son ami Gilbert Landray, Pouducieliste convaincu (Pour information celui-ci a construit 8 avions...), qui ne voyait que par cette formule.

Comme motivation supplémentaire il lui dira même : « Si tu construis ton Croses, je te donne un moteur Continental de 90 Chevaux »

 

Il termine donc assez logiquement la construction de cet avion, même si pas forcément très emballé par la formule au tout départ, nettement plus attiré par les avions dits classiques.
Le pilotage de cet avion et sa grande expérience dessus le feront changer d’avis.

Preuve en est il volera dessus durant 32 merveilleuses années, sans le moindre problème mécanique.

 

C'est un avion très agréable, assez rapide par temps calme, capable de faire des 360 avec 70° d’inclinaison, pas vache du tout, même si initialement il n'est pas franchement prévu pour faire de la voltige.
Il est plutôt du genre très absorbant sous atmosphère turbulente, ce qui est une autre excellente qualité.

Le Croses ne décroche pas, manche (sorte de volant plutôt) en butée arrière et moteur tout réduit, l’avion parachutera simplement alors.

 

F-PYLF Paul Boudin

Crédit Photo : Collection Paul Boudin


L’avion est de conception bois et assez simple à réaliser, mais il existe des versions en résine ou métal avec forcément alors d'autres modes de construction, différents.

 

Il faut savoir que c'est un avion qui n'a jamais été certifié, pour la raison suivante assez surprenante et inédite :

jamais la moindre sortie de vrille n'a été exécutée sur cet avion, puisqu'aucun pilote d'essai n'est jamais parvenu à le mettre en situation de vrilles déjà ! Et ce n'est pas faute pourtant d'avoir tout essayé.

L'avion se contentant de parachuter gentiment mais sans aucune tendance à vouloir partir, et le tout avec des commandes de vol, certes molles, mais toujours efficaces.

 

Rassemblement à Blois en 2011, Paul Boudin (à gauche) en compagnie de son ami pilote de Tipsy Nipper.

F-PYLF Paul Boudin

Crédit Photo : Collection Paul Boudin

 

Paul Boudin a eu l'occasion d'emmener autour de 1 000 passagers à bord de son avion, notamment lors des journées Handiciel où il n'était certainement pas le dernier à proposer ses services.

 

F-PYLF Paul Boudin

Crédit Photo : Collection Paul Boudin

 

Je termine par cette photo d'un Croses de 180 chevaux, version cargo, un avion que Paul Boudin a eu l'occasion de voir de près.

Un avion assez lourd et difficile à piloter.

 

F-PYLF Paul Boudin

 

Un énorme merci pour votre gentillesse et vos réponses à mes questions

François

 

Info-Pilote  

La revue N°766 « Info-Pilote » de Janvier 2020 dresse un joli portrait, très réussi, de Monsieur Paul Boudin par Claire Gollot.

A lire sans modération.

 

https://www.info-pilote.fr/

 

09/05/2020

 

compteur gratuit Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modification 16/04/2024