Optimisation avec largeur 1024
concorde simu
vide
accueil
Art
DVD
plan
aéromodélime
Simu
Tenues aéronautiques
Montres
Maquettes Concorde
Identifications Pièces
Instruments Concorde
Portraits Aéronautiques
Actualité Aviation & Concorde
Ventes
Vols de François

Page N°10 : Pilote MIG-25

 

Certaines photos à suivre seront changées très prochainement pour se trouver en conformité avec le texte d'Alain, lire tout en bas.

 

Pilote MIG-25

 

Ci-dessus un ensemble stratosphérique pour pilote MIG-25, comprenant :

 

- Casque stratosphérique

- Combinaison verte avec tuyauterie

- Sur-combinaison (en foncé sur la première photo entre les 2 combinaisons vertes)

- Botines de pilote de chasse ( La photo sera changée afin de montrer d'autres botines)

 

 

Ici et dessous on distingue parfaitement bien le système tendeur pour retenir le casque en cas de dépressurisation.

 

Vue sur les tuyauteries et les sangles d'ajustement de la combinaison, au final très peu confortable !

 

 

 

Le texte qui suit est une nouvelle contribution d'Alain Le Coz que je remercie vivement :

 

"Pilote de Mig 25 RB , 931é OGRAP, base aérienne de Werneuchen, Allemagne
de l'Est


RB = version reconnaissance
OGRAP = régiment autonome d'aviation de reconnaissance de la Garde

1978 - Zone française en RFA , des chars français AMX 30 équipés de missiles nucléaires PLUTON ont été signalés par les services de renseignements.

Le Groupe d'Armée Soviétique Centre demande confirmation et décide d'un survol pour photographies sur zone interdite en Allemagne de l'Ouest.

 

Bientôt l'ordre de mission arrive à Werneuchen, où des officiers du 931é OGRAP planifient un vol d'espionnage.
Notre pilote se prépare donc à un vol stratosphérique de 45mn en haute altitude et a donc revêtu en conséquence une tenue pressurisée  : la VKK6m, ou Vysotno-Kopensiruyushchi Kosyum 6m.

Cette tenue lui permettra une circulation sanguine normale à haute altitude.

Le Mig 25 étant peu manœuvrable, une fonction anti-G est inutile, cet avion extraordinaire se pilote et se comporte comme une fusée, bien loin de la manœuvrabilité des avions de chasse.

Le casque stratosphérique Germoshelm 6, ou GSH 6 est également indispensable au-delà des 20 000 m, en deçà le pilote aurait pris le casque standard soviétique, le modèle Zsh 3.


Les bottes sont du modèle arctique, en cuir épais, fourrées, et prévues pour être portées avec plusieurs chaussettes.
Mais la pose photo est terminée, ce pilote va maintenant devoir mettre une combinaison de ventilation VK3m, non visible ici, cette dernière étant également indispensable , elle va soit réchauffer, comme ici, mais peut également rafraichir en cas de fortes chaleurs, et à un autre avantage, celui d'éviter à la combinaison pressurisée de s'accrocher au moindre obstacle dans le cockpit.


Le lendemain comme après chaque vol espion, une excuse pour erreur de navigation sera envoyée au QG français de Baden-Baden, l'excuse sera de suite acceptée après une molle protestation, sachant que les alliés occidentaux procèdent exactement de la même manière... permettant ainsi aux adversaires de se juger au mieux, évitant fantasmes et rumeurs belliqueuses à prendre le dessus, et la paix, bien que fragile en cette
guerre froide, continuera.


Alain  "

 

 

Mannequin et avion visibles sur l'exposition aéronautique " Le Grenier de L'Aviation " citée en page suivante.

 

 

compteur gratuit Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modification 16/04/2024